L3 : Affects et passions au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècles)

L6PH002C – Histoire de la philosophie médiévale

Affects et passions au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècles)

Enseignant responsable : C. De Belloy

Encore peu présentes dans les présentations générales du Moyen Âge philosophique, les diverses approches médiévales des passions occupent cependant une place croissante dans la recherche médiévistique contemporaine. Tout en rappelant les sources antiques, patristiques et arabes, on mettra ici en valeur l’apport propre et original des XIIe et XIIIe siècles dans la compréhension et l’expression des « mouvements de l’âme » et de l’affectivité, aussi bien en milieu monastique, chez les auteurs cisterciens comme Bernard de Clairvaux (1090-1153) et Aelred de Rievaulx (1110-1167), qu’en milieu universitaire, au siècle suivant, en particulier chez Thomas d’Aquin (1225/26-1274), dans le traité des passions de sa Somme de théologie (IaIIae, q. 22-48).

Bibliographie :

Bernard BESNIER, Pierre-François MOREAU, Laurence RENAULT, Les Passions antiques et médiévales, Paris, P.U.F., 2003.

Damien BOQUET, L’Ordre de l’affect au Moyen Âge, Publication du CRAHM, Caen, 2005.

Ruedi IMBACH et Iñigo ATUCHA, Amours plurielles. Doctrines médiévales du rapport amoureux de Bernard de Clairvaux à Boccace, Paris, Seuil (Points/Essais), 2006.

Des indications bibliographiques complémentaires, propres aux auteurs étudiés, et des choix de textes seront donnés au fur et à mesure du cours et des TD.


Vous aimerez aussi...